Causes : Médicaments - Chirurgie

Certains médicaments peuvent favoriser la sécheresse vaginale en altérant le niveau d’hydratation. C’est le cas des antidépresseurs, antihypertenseurs, antihistaminiques, vasoconstricteurs, ou de certaines pilules contraceptives.
Vous trouverez la précision sur les notices d’utilisation : s’ils sont susceptibles d’entrainer une sécheresse des yeux ou de la bouche, ils assècheront automatiquement les muqueuses vaginales.

La prise d'antibiotiques peut également avoir une influence sur la sécheresse de la flore vaginale.

Pilule contraceptive

En plus de la sécheresse vaginale souvent engendrée, 20% à 40% des femmes utilisant une pilule contraceptive remarquent une baisse de leur libido. Certaines femmes estiment même qu'elles sont gênées par la disparition des fluctuations de leur désir sexuel au cours de leur cycle une sécheresse vaginale à cause des hormones utilisées. 

Traitements anticancéreux

Le désir sexuel diminue souvent en cas de stress important. L'anxiété quant à l'évolution de la maladie et les conséquences des traitements anticancéreux peuvent entraîner une baisse importante de la libido et donc une sécheresse vaginale, de même que certains médicaments.

Lors de cancers gynécologiques

Les séances de radiothérapie, de chimiothérapie ou de curiethérapie peuvent fragiliser les muqueuses, entrainant une fibrose ou un rétrécissement du vagin et une sécheresse vaginale.

Les radiations ionisantes de la chimiothérapie provoquent des lésions vasculaires, elles détruisent les tissus cancérigènes mais aussi les tissus sains.

traitements et solutions de la secheresse vaginale

Hystérectomie

L’hystérectomie est une intervention chirurgicale consistant à retirer une partie ou la totalité de l’utérus.

Cette intervention peut s’accompagner du retrait :

  • du col de l’utérus : le col produisant une grande partie des sécrétions lubrifiantes du vagin via les glandes de Skène, ces dernières peuvent se réduire grandement suite à l’intervention.
  • des ovaires : cela engendre une ménopause, entraînant une chute du niveau d’œstrogènes.

Un quart des patientes ayant subi une ablation de l’utérus souffrent par la suite de sécheresse vaginale. Cela est due à la modification du trajet des vaisseaux sanguins et/ou des terminaisons nerveuses qui déclenchent les sécrétions.

Autres opérations chirurgicales

D’autres interventions chirurgicales peuvent entraîner une sécheresse vaginale. C’est le cas notamment des interventions chirurgicales colorectales, même si l’opération ne porte pas directement sur le vagin.
Il en est de même pour les techniques empruntant la voie endo-vaginale, comme la pose de bandelettes pour l’incontinence urinaire.
Il est donc indispensable de préparer la paroi vaginale avant l’opération afin de prévenir certains risques comme des douleurs, des brûlures, démangeaisons ou différentes sortes d’infections.

traitements et solutions de la secheresse vaginale