Qu'est-ce que la sécheresse intime ?

La sécheresse vaginale touche près d'1 femme sur 6 au cours de leur vie. 50% des femmes en souffrent au moment de la ménopause.

La sécheresse intime ou sécheresse vaginale se traduit par une diminution des sécrétions vaginales. La muqueuse vaginale devient plus fine, plus sèche et donc plus fragile. Cela a pour conséquence des rapports douloureux, une gêne quotidienne comme des irritations, des démangeaisons ou des sensations de brûlures et une sensation d'inconfort permanente. On parle également de sécheresse «vulvovaginale» car le manque d’hydratation peut affecter la partie muqueuse de la vulve, c’est-à-dire la face interne des petites lèvres et l’entrée du vagin, qu’on appelle le vestibule. Cette douleur peut se faire ressentir au moment des rapports sexuels ou en portant des vêtements trop serrés.

Les causes de la sécheresse vaginale sont multiples, elle peut donc survenir à tout âge, même chez des jeunes femmes. Souvent liée à des dérèglements hormonaux, elle peut aussi provenir d’une hygiène non adaptée, d’une pathologie ou de la prise de certains médicaments.

Au départ, la sécheresse vaginale peut seulement causer de l’inconfort à la pénétration mais rapidement elle risque de perturber l’excitation et donc de diminuer encore plus la lubrification. Beaucoup de femmes qui souffrent de sécheresse vaginale décrivent un cercle vicieux car les douleurs finissent par altérer la libido et l’estime de soi.

Si la sécheresse s’installe et que les rapports se font de moins en moins fréquents, il est possible que des tensions apparaissent dans le couple, créant une souffrance psychologique.

Souvent considérée comme tabou, la sécheresse vaginale doit être prise en charge dès l’apparition des symptômes pour pallier à des complications sur la santé des femmes et sur leur vie affective.

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !