Sécheresse vaginale : quels aliments privilégier ?

Santé
0 commentaire 5 avril 2019

Notre façon de manger peut-elle atténuer la sécheresse vaginale ? Si vous vous posez la question, voici ma réponse.

Quel est le rôle de l’alimentation dans l’hydratation vaginale ?

Notre nourriture reste une alliée incontournable pour lutter à long terme contre la sécheresse vaginale. Toutefois, dans un premier temps, l'idée m’est apparue un peu saugrenue. Et pourtant... Comme bien souvent, les aliments sucrés sont nocifs pour la flore vaginale. C'est un facteur déséquilibrant. De même, un régime un peu trop drastique en acide gras peut nuire à l'hydratation intime. Alors, évitez les variations alimentaires, et intégrez quelques aliments pour une flore saine.

Quels sont les aliments bénéfiques à notre hydratation intime ?

L’eau reste la boisson à privilégier, car comme pour tous les problèmes de sécheresse, elle est indispensable à notre corps.

Si votre sécheresse intime est liée à une baisse du taux d’œstrogène, il est conseillé de compenser avec des aliments contenant des isoflavones. Ces substances végétales appartiennent à la famille des phytoestrogènes, elles sont proches de nos principales hormones. Elles sont généralement recommandées pour amoindrir les fluctuations hormonales associées à la ménopause, à l’allaitement, à la grossesse, ou encore à la puberté. Le soja reste la plante incontournable riche en isoflavones. Tous ses dérivés, comme le tofu, le miso, ou son lait peuvent aussi être incorporés à vos repas. En 2005, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé conseille toutefois de limiter sa prise à 1 mg/kg. Donc si vous pesez 50 kg, il est préconisé de consommer 50 mg d’isoflavones par jour.

Si vous désirez être certaine de ne pas dépasser ce dosage, sachez que chaque comprimé d'Ergyflavone en contient 50 mg. Si vous optez pour ce complément alimentaire, ne supplémentez pas votre nourriture en phytoestrogènes.

Les seconds éléments nutritifs qui peuvent soulager la sécheresse intime sont les acides gras. Ils sont présents dans les poissons gras (hareng, sardines, maquereaux, foie de morue, saumon fumé), dans le lin, les graines de tournesol, les amandes, les différentes noix et les noisettes. Ces dernières graines et fruits secs contiennent en plus de la vitamine E et du zinc. Vous en trouvez également des acides gras dans les œufs, l’avocat. Mais l’huile d’olive est l’aliment de prédilection pour un apport régulier.

Restez bien hydratée !

Si vous souffrez de sécheresse vaginale, et que vous êtes en train de lire ce billet, vous attendez surement que votre alimentation résolve votre problème de sécheresse vaginale, toutefois pour accompagner ces changements (qui peuvent parfois prendre un peu de temps), je vous conseille Premeno duo pour améliorer votre niveau d’hydratation intime, et pour combattre d’éventuelles infections. Ces ovules sont riches en acide hyaluronique et en acide lactique. Si vous n’êtes pas fan des ovules, le gel intime HyaloFemme contenant de l’acide hyaluronique présente les mêmes propriétés. Son application est quant à elle localisée. Alors, prête à prendre soin de votre hydratation vaginale à chaque repas ?

 

Découvrir nos compléments alimentaires

Article précédent Article suivant

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !